Créée par Charles Vavasseur, maire de Vouvray et illustre défenseur des vins de Touraine, la confrérie de la Chantepleure affirme depuis 1937 sa mission par l'acte de foi que prononce chaque nouveau Chevalier à son intronisation :

" Faire connaître par tous les arts, et moyens en leur avoir les éminentes, excellentes et insupérables vertus des nobles vins de Touraine et particulièrement du Vouvray"!

Après la 2ème guerre mondiale, Gaston HUET, relança la confrérie et lui donna la dimension nationale et internationale qu'on lui connaît désormais. Ce vigneron émérite, reconnu par ses pairs dans le monde entier, possédait une culture prodigieuse et excellait en particulier dans le langage cher à François Rabelais. Ses allocutions en " vieux français " étaient un véritable régal.




Les Chevaliers de la Chantepleure, vignerons d'aujourd'hui sont les héritiers de ces anciennes confréries de Saint-Vincent, qui regroupaient les vignerons du Moyen Age sous leurs bannières. Ils sont les gardiens de l'art de vivre tourangeau et de la promotion de ses vins, plus particulièrement ceux de Vouvray et de sa gastronomie. Pour les mettre en valeur, ils suivent les préceptes de leur maître spirituel, François Rabelais,

…." emplir l'âme de toute vérité, de tout savoir, de toute philosophie " !

Représentée à travers le monde, la confrérie regroupe aujourd'hui plusieurs milliers de membres répartis dans toutes les parties du monde.

COMPOSITION DU GRAND CONSEIL DE L’ORDRE

- GRAND MAITRE : ALLIAS Daniel
- GRAND CHANCELIER : LERAY Eric
- GRANDS ECHANSONS : BREUSSIN Yves et BRUNEAU Bernard
- GRAND ARGENTIER : HERTZOG Marie
- GRANDS ANDOUILLIERS : HARDOUIN André et Jacques
- LES GRANDS AMBASSADEURS : BARDET Jean, BOUCQ Jean-Claude, GENDRET Claude, LELONG Pierre, MAHOUDEAU Roger et PUISAIS Jacques.

Devise

" Je réjois les coeurs ".


Premier chapitre solennel en 1937

LE VIN DE VOUVRAY

L’aire appellation Vouvray (appellation reconnue par le décret du 8 décembre 1936) s’étend le long de la rive droite de la Loire et a en moyenne 3 kms de profondeur. Elle compte 2000 hectares de vignobles qui dominent la Loire, la Cisse ou la Brenne, ainsi que de nombreuses petites vallées, aussi pittoresques les unes que les autres répartis sur le territoire de huit communes :

- Rochecorbon
- Parcay-Meslay
- Vouvray
- Vernou sur Brenne
- Chançay
- Reugny
- Noizay
- Sainte Radegonde de Touraine (aujourd’hui rattachée à Tours), connue du monde entier, grâce à Saint Martin qui développa beaucoup la culture de la vigne dans nos régions.

Le seul cépage ayant droit à l’appellation contrôlée Vouvray est le « Pineau Blanc de la Loire » ou « Chenin ». C’est un cépage à maturité tardive qui se vendange dans le courant du mois d’octobre et parfois même au début de novembre. Il produit des vins fruités et racés particulièrement aptes à un « mûrissement » prolongé pouvant aller jusqu’à 100 ans. Le grand « Brillat-Savarin », auteur de la « Physiologie du goût » prétendait que le chenin pouvait produire 3 à 4 fois par siècle, le meilleur vin du monde.
Les caves de Vouvray, a de très rares exceptions près sont creusées dans le rocher, ce qui leur donne un cachet très particulier qui ne manque pas de pittoresque. La température y est constante et voisine de 12°.

D’une belle couleur ambrée dans sa jeunesse, le Vouvray se teinte d’or en vieillissant. Il laisse alors s’échapper quand on le verse, des perles qui ne font qu’ajouter à son charme et justifient la chanson :

C’est le Vouvray qui dans nos verres
Pétille et luit comme le soleil


Mais pour cela n’oubliez pas de mettre en pratique dès que possible la devise des Chevaliers de la Chantepleure et du Vouvray :

« JE RESJOIS LES CUERS »




La fleur de la vigne

Les Chevaliers de la Chantepleure - VOUVRAY - © 2013 www.annuaire.confreries.org